Cette année, les Algériens sont appelés à donner, leur avis sur le projet de révision de la constitution proposé par la commission Laraba. Dans ce projet, le point le plus controversé reste celui lié à l’officialisation de langue dite “Tamazight” et à la définition de l’identité nationale dans la constitutionde 2016. Sur les réseaux sociaux le sujet provoque des débats enflammés. Les citoyens dénoncent, à juste titre, la mise à l’écart du peuple Algérien dans la définition de l’identité nationale. Malheureusement, au niveau officiel, les politiques refusent toujours le débat sur cette question. Le chargé de mission auprès de la présidence explique même que toute critique sur ce point précis ne sera pas prise en considération.

Pourquoi, sur la question de l’identité nationale, l’avis du peuple Algérien a-t-il si peu d’importance ?

Pourquoi sur la question de l’identité nationale, les politiques qui se prétendent démocrates ont-ils si peur de l’avis du peuple ?

Ces politiques ne savent-ils pas que sans l’accord du peuple, aucune identité ne sera nationale, et aucune constitution ne sera légitime.

Mais d’abord …qu’est-ce que l’identité ?

L’identité c’est la conscience d’appartenir à un groupe avec lequel nous partageons des liens réels ou imaginés, des liens idéologiques ou physiques : un territoire géographique, une religion, une langue, une tribu, une ethnie, une idéologie, … une Histoire, un mythe. L’identité est un système composé, selon les cas, d’un ou plusieurs de ces liens qui nous rassemblent avec un groupe de personnes et nous différencie des “autres” qui ne partagent pas les mêmes critères d’appartenance.

Continue reading “Sur l’identité nationale de la nouvelle Algérie”→